La morbidité maternelle sévère aigue au Maroc - Facteurs explicatifs et conséquences: une base d'évidence nécessaire pour une réponse appropriée

  • Assarag, Bouchra, (PhD Student)
  • De Brouwere, Vincent, (Promotor)
  • Dujardin, Bruno (Promotor)
  • Maaroufi, Abderrahmane (Promotor)

Project Details

Description

La réduction de la mortalité maternelle de ¾ entre 1990 et 2015 est le 5ème objectif du millénaire. Le Maroc a un ratio de mortalité maternelle jugé élevé (227/100 000 NV) comparé aux pays de même niveau économique et ce ratio n’a pas significativement diminué entre 1995 et 2005. Le décès maternel dans les pays du Sud est souvent la conséquence d’un enchaînement malheureux de multiples dysfonctionnements, où chaque incident aurait sans doute été bénin, mais dont l’ensemble aboutit à la mort. La littérature montre que l’incidence et la capacité de prise en charge de la morbidité maternelle aigue sévère (appelée near miss) est un indicateur proxy d’accessibilité et de qualité des services obstétricaux, conditions nécessaire pour éviter un décès. Au Maroc, la morbidité maternelle aigue sévère reste très peu documentée (une seule étude publiée). La prise en charge actuelle des cas de near miss s’arrête à la sortie de l’hôpital. En effet, 93% de femmes ne reviennent pas en consultation post-natale et même celles qui accompagnent leur nouveauné à la vaccination BCG ne sont pas prises en charge par le personnel de la santé, inconscient des problèmes qu’elles peuvent encourir. L’ampleur de la morbidité maternelle obstétricale sévère au Maroc, bien que mal connue, ne peut qu’être élevée. La présente recherche va contribuer à déterminer l’ampleur, les facteurs et les circonstances de survenue et l’évolution de cette morbidité obstétricale sévère en postpartum au Maroc, et à contribuer à la définition d’une prise en charge globale, appropriée et continue des femmes en postpartum.
StatusFinished
Effective start/end date1/03/104/12/15

IWETO expertise domain

  • B680-public-health